La sortie d’une nouvelle tablette signée Xiaomi est toujours très attendue. Après les très célèbres Mi Pad 1 & 2 ainsi que la moins célèbre Mi Pad 3, voici enfin que Xiaomi nous dévoile ses nouvelles tablettes.

Oui je dis "ses" car en faite, le constructeur chinois a sorti deux versions. La Mi Pad 4 & la Mi Pad 4 Plus.

Maintenant que je l'ai depuis quelques semaines, je vous propose un petit retour de mon expérience avec. Pour info, avant celle-ci j'avais la Mi Pad 3 qui souffrait de quelques maux, voyons si la Mi Pad 4 a su les effacer.

 

L'ésthétique.

La tablette est comme toujours de la part de Xiaomi, très belle, tant sur le devant que sur l'arrière. Elle est revêtue d'une légère couche métallique. Pour les haut-parleurs ils se situent sous la tablette.

Pour le moment il existe deux couleurs, une entièrement noir et une variante blanche aux finitions roses et dorées.

L'écran est très joli et présente comme sur tous les nouveaux écrans en 2018 des bords arrondis. Je parlerai de l'aspect technique un peu plus loin dans ce billet.

En ce qui concerne la face arrière, on notera que l'appareil photo situé sur le coin supérieur gauche ressort légèrement de l'appareil, ce qui peut être un peu dérangeant. Le soucis ne se pose plus lorsque l'on rajoute une coque de protection. On remarquera également une bande plus foncée sur le haut de la tablette qui intègre une antenne 4G LTE pour les versions ayant la possibilité d'ajouter une carte SIM. Ce point là est un peu dommage car, les versions ne comportant pas d'antenne 4G ont quand même cette bande.

 

Les caractéristiques

La tablette débarque avec Android 8.1 et la très célèbre surcouche MIUI 9.5. Etant donné qu'elle vient de sortir, il est bien dommage que Xiaomi n'ait pas fait l'effort de passer directement sur MiUI 10.

Par ailleurs, nous retrouvons donc une taille d'écran de 8 pouces, avec une définition de 1920 x 1200 pixels soit un peu mieux que du Full HD.

Côté performance, la machine est équipée d’une puce Qualcomm de toute dernière génération, d'un Snapdragon 660. La mémoire vive est de 3 ou 4 Go (dépend du modèle) et la capacité de stockage atteint les 64 ou 128 Go (idem). On notera un dès gros point positif de cette nouvelle version, la mémoire est extensible via l’ajout d’une carte microSD (jusque à 128 Go supplémentaires).

La connectivité sans fil s’effectue via Wi-Fi a/b/g/n Mimo (double bande, 2,4/5 GHz), du Bluetooth 5.0. Rayon filaire, on trouve un port USB Type C pour le transfert de données et la recharge, ainsi qu’un port casque (3,5 mm).

Déception, la version Wi-Fi ne dispose pas de GPS. Un gros désavantage qui handicapait fortement l'ancienne génération et Xiaomi a choisi de le régler que partiellement puisque pas disponible sur toutes les versions... J'espère que ce ne sera plus le cas sur la Mi Pad 5.

Pour la durée de vie de la batterie (de 6000 mAh), Xiaomi nous annonce une durée d'affichage de 11 heures ce qui est très correct niveau qualité / prix.

Cependant, on aurait apprécié disposer du Quick Charge 3.0 avec 18 W, puisque le Snapdragon 660 supporte cette norme de recharge rapide. Sinon, pour info, la charge complète prend un tout petit peu moins de trois heures, pas mal mais je m'attendais à mieux de ce côté là.

 

Conclusion

La tablette est très agréable à l'utilisation, elle n'est pas lourde et relativement puissante pour une utilisation quotidienne.

Cependant, certains défauts ne devraient pas être présent en cette deuxième partie de 2018. Ici je pense notamment au GPS (comme parlé plus haut), à un lecteur d'empreinte absent, à une reconnaissance faciale logiciel (donc pas sécurisée).

Les points positifs, sont quand même nombreux, à savoir, l'écran de bonne facture, la puissance, l'appareil photo qui n'est pas mauvais pour une tablette, la batterie.

Donc si je devais récapituler et en étant possesseur également de l'ancienne version. Mise à part un écran de meilleur qualité et un slot pour micro SD, il n'y a pas vraiment de raison de passer sur cette nouvelle génération.